JONGUÉ, CARNET NOMADE

80 min, documentaire, Canada, 2019
RéalisationCarlos Ferrand
ProductionLes Films de l'Autre
LangueFrançais, anglais
Description courteLa vie du photographe-écrivain Serge Emmanuel Jongué, racontée à l’aide de ses propres talismans, images et textes.

Détails du film

Synopsis

Un film sur Serge Emmanuel Jongué, photographe-écrivain.
Émigré au Québec pour fuir les silences d’une histoire intime et collective peuplée d’ombres et de blessures, il a passé sa courte vie à explorer ses multiples origines.
La vie de Jongué est racontée à l’aide de ses propres textes, images, talismans et se déroule en forme chronologique, de sa naissance à Aix-en-Provence à sa mort prématurée à Montréal.

 

Équipe

Scénario : Carlos Ferrand

Directeur photo : Carlos Ferrand

Directeur de production : Loïc Bruderlein

Monteur : Guillaume Millet

Conception sonore : Catherine Van Der Donckt

Mixage sonore : Benoît Dame

Musique : Claude Rivest

Prise de son : Guillaume Mollet, Catherine Van Der Donckt

Narrateur: Joël Des Rosiers

 

Partenaires Financiers

Conseil des arts du Canada

Nouveau Chapitre

ACIC

ONF

SODEC Québéc

Les films de l’autre

Les films du 3 Mars

 

 

Mot du réalisateur

L’oeuvre de Jongué vibre constamment entre l’Europe et l’Amérique, l’image et l’écriture, le français et l’anglais, les Noirs et les Blancs; elle incarne dans sa forme même le métissage. Ses photos évoquent le mystère et rappellent l’incertitude de ses origines. Tout y est à la fois fragile, vulnérable et exubérant. La quête de Jongué me touche de façon personnelle. Elle ressemble à celle de beaucoup d’exilés, racontée dans mon film Americano, où les histoires, comme celle de Serge Jongué, témoignent de notre époque.

La création de Jongué est une invitation au voyage. Les allers-retours de ce nomade contemporain montrent combien l’identité pour lui n’est jamais figée. Elle se mélange et se transforme au fur et à mesure de ses parcours, et surtout, elle n’a pas à être définie par l’autre, elle est parfaitement intime.

Le film que nous avons cousu à la main a comme modèle le livre en relief, le pop-up book. C’est un scrapbook qui plonge le spectateur dans un univers sonore et visuel et qui témoigne de la quête de Serge Emmanuel Jongué. La narration de notre road-mind movie est prise à même son carnet de notes et suit ses parcours, réels et imaginaires.

La transe du métis. C’est la transe à laquelle le film aspire.

Réalisateur

Carlos Ferrand

Carlos Ferrand est né à Lima Pérou. En trente-cinq ans de métier comme scénariste réalisateur et directeur photo, Carlos Ferrand a réalisé une quarantaine de films et vidéos : Cimarrones (1982), Cuervo (1989), Il parle avec les loups (2002), Casa Loma (2002), Americano (2007). Il a également collaboré, en tant que directeur de la photographie, à plus d’une cinquantaine d’œuvres : Du pic au cœur (2001) de Céline Baril, Lumière des oiseaux (1999) de Jean-Philippe Duval, L’esprit des lieux (2006) et Dans les villes (2006) de Catherine Martin. Il travaille en documentaire ainsi qu’en fiction. Carlos Ferrand vit à Montréal avec sa famille.

 

Filmographie sélective

 

Jongué, carnet nomade (2019, 80min)

13, un ludodrame sur Walter Benjamin (2017 / 77 min)

For You (2015 / 80 min)

Planète Yoga (2011 / 90 min)

Americano (2007 / 110 min)

La Griffe Magique (2005 / 52 min)

Poste restante, le ciel (2005 / 8 min)

Flores (2005 / 5min)

A-3 (2005 / 7 min)

Le peuple de la Glace (2003 / 52 min)

Il parle avec les loups (2002 / 52 min)

Ajawajiwesi (1999 / 52 min)

Visionnaires (1998 / 52 min)

Cuervo (1989 / 80 min)

Cimarrones (1982 / 28 min)

Niños (1973 / 18 min)

Archive des projections

Cinéma Moderne
De samedi 08 août, 2020 À samedi 08 août, 2020 Montréal
Cinémathèque québécoise
De dimanche 23 août, 2020 À dimanche 23 août, 2020 Montréal