LA NUIT, ELLES DANSENT

85 min, Documentaire, Québec, Canada, 2010
RéalisationIsabelle Lavigne & Stéphane Thibault
ProductionLucie Lambert (Les Films du tricycle)
LangueArabe

Acheter le DVD

Critiques de presse

Dépaysant, étrange, sensuel, inusité... Élie Castiel, Revue Séquences La nuit, elles dansent est un film d’émotions qui tient le spectateur en émoi… Robert Daudelin, Revue 24 images

Détails du film

Synopsis

La nuit, elles dansent est une chronique familiale qui plonge au cœur d’un clan de femmes où l’on se transmet le métier de danseuses de mère en filles depuis la nuit des temps. Comme des héroïnes de la mythologie populaire, ces femmes sont excessives, solidaires, dignes et ingénieuses. Tourné au Caire, La nuit, elles dansent dessine avec un lyrisme exempt de tout sentimentalisme un univers baroque insoupçonné et fascinant, où le spectateur pénètre tel un témoin privilégié.

 

Équipe
Recherche, Scénarisation et Réalisation : Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

Production : Lucie Lambert – les films du tricycle

Image : Stéphane Thibault

Preneur de son : Isabelle Lavigne
Montage : René Roberge

Conception sonore : Claude Beaugrand

Mixage sonore : Luc boudrias
Compositeur : Benoît Charest

 

Mettant en vedette : Reda Ibrahim Mohamed Ali, Amira Said Samir Sayed, Bossy Said Samir Sayed, Hind Said Samir Sayed

 

Partenaires financiers

SODEC

ONF

Conseil des Arts du Canada
Conseil des Arts et des lettres du Québec

Téléfilm Canada, Canwest
Hot Docs Completion Fund

Réalisateur

Isabelle Lavigne

Comment notre environnement nous construit-il ? Qui a façonné ces rêves que l’on croit nôtres ? Quel espace reste-t-il pour être soi ?

Autant de questions sous-tendent JUICE, Le 4125, rue Parthenais et Junior. Un cinéma sur des univers d’hommes où il faut être un gagnant pour exister aux yeux du monde, où les perdants, invisibles, se contentent d’être sincères.

Avec la trentaine, la maternité, Isabelle Lavigne se tourne vers un monde de femmes et filme La nuit, elles dansent (2010). Elle y garde le même intérêt pour la rencontre entre l’ordre social et la différence en s’immisçant dans une famille de danseuses orientales qui, par leur métier, transgressent l’ordre moral.

Basé sur le temps et la confiance établie avec les personnages, le cinéma d’Isabelle Lavigne s’intéresse à des microcosmes dramatiquement riches qu’elle arpente patiemment, en profondeur. Ce qui lui permet de construire des récits proches de la fiction.

Stéphane Thibault

Après avoir fait des études en cinéma à l’Université de Montréal, Stéphane Thibault réalise deux moyens métrages documentaires : Les loups (1995) et Ne parlez jamais avec l’inconnu (1996), qui remporta le prix du Meilleur documentaire vidéo au Festival Internacional de Cinema de Figueira da Foz au Portugal. En 1998, il fait Le beau Jacques (Grand Prix, Compétition internationale, Festival international du documentaire de Marseille). En 2002, son film Les justes remporte le Prix Claude Jutra au Rendez-vous du Cinéma québécois. Avec Isabelle Lavigne, en 2007, il réalise Junior, un long métrage documentaire qui se mérite le prix du Meilleur film canadien au festival Hotdocs à Toronto. Les deux réalisateurs se retrouvent de nouveau en 2010 pour co-réaliser le documentaire La Nuit, elles dansent.

Prix et mentions

RIDM 2010
Mention, Prix Caméra-stylo Montréal
DOXA
Mention honorable Vancouver
hotDOCS 2011
Prix Spécial du jury Toronto
La Quinzaine des réalisateurs, Cannes 2011
Sélection Cannes, France