LE HORSE PALACE

68 min, Documentaire, Québec, Canada, 2012
RéalisationGomez, Nadine
ProductionArgus Films
Languefrançais/anglais
Description courte

À la manière d'un conte urbain, ce documentaire nous invite à réfléchir au sens et à la valeur de notre héritage citadin.


Acheter le DVD

Critiques de presse

Le Horse Palace est un film d'art et de mémoire qui, par le généreux miracle de son existence, rend la possible disparition de l'écurie un peu moins tolérable. Le Devoir Ce très touchant documentaire de Nadine Gomez jette un regard tendre sur un Montréal qui n'existe presque plus, ou si peu. Métro

Détails du film

Synopsis
Autrefois l’un des quartiers les plus densément peuplés du pays, Griffintown est aujourd’hui parsemé de terrains vagues et de zones inhabitées. Mais au détour d’une petite rue, au fond d’une allée de terre, le soleil se lève encore sur le Horse Palace. Leo Leonard, son propriétaire, se tient debout, seul, fragile, à l’image de cet endroit qui incarne toute sa vie. À 83 ans, Leo, dernier représentant de la communauté irlandaise qui a fondé le quartier, doit se résigner à quitter les lieux.

 

Équipe

Réalisatrice : Nadine Gomez

Production : Argus Films

Productrice exécutive : Carmen Garcia

Productrice : Nadine Gomez

Direction photo : Saël Lacroix et David Marescot

Montage : Natalie Lamoureux

Musique originale : Rafaël Proulx-Langlois

 

Partenaires financiers

Argus Films

Conseil des arts et des lettres du Québec

Emploi Québec

SODEC

ONF

Les Films du 3 Mars

Réalisatrice

Gomez, Nadine

Diplômée de l’UQÀM, Nadine Gomez a complété une maîtrise en communication à l’école des médias. Les questions urbaines la passionnent depuis et lui servent de filtre pour penser le monde. Lancé en 2012, Le Horse Palace est son premier long-métrage documentaire et questionne les transformations dans l’espace urbain. En 2015, elle est récipiendaire de la première bourse « Regards sur Montréal » (CAM, ONF, SODEC) avec laquelle elle réalise Métro, un court essai documentaire qui pose un regard renouvelé sur le réseau souterrain montréalais et son architecture unique et imposante. Son deuxième long-métrage, Exarcheia, le chant des oiseaux, une déambulation nocturne dans un quartier politique d’Athènes, a été lancé en compétition nationale aux RIDM 2018.

 

En plus de créer et développer différents projets (J’aime Hydro en baladodiffusion, œuvres uniques, réalisation web), elle siège, depuis 2018, comme membre du CA du Conseil des arts de Montréal en tant que présidente du comité cinéma.

 

Filmographie

 

Exarcheia, le chant des oiseaux, 73 min, 2018

Métro, 17 min, 2015 ©Embuscade Films

Le Horse Palace, 68 min, 2012 ©Argus Films