LES MAILLES DE L’OCÉAN

12min45, Documentaire, Canada, 2017
RéalisationJessica C. & Hannah Lewis
ProductionJessica C. et Hannah Lewis
LangueAnglais avec sous-titres français
Description courteRon, un pêcheur de 96 ans, nous introduit à l'époque où l'on pêchait toujours au filet dans le nord du Canada. Un temps où les quotas de pêche n'existaient pas.

Détails du film

Synopsis

Les mailles de l’océan présente l’histoire de Ron Ingraham, un charmant terre-neuvien de 96 ans qui a immigré dans les années 40, alors que le territoire appartenait toujours à l’Angleterre. Habitant le village idyllique de Neil’s Harbour au Cape Breton, c’est avec fierté qu’il raccommode les filets des autres pêcheurs et tisse ceux de l’histoire, tout en transmettant son savoir aux plus jeunes alors que cette pratique traditionnelle tend à disparaître. Avec Ron, nous allons à la rencontre d’un bout d’histoire surprenant dans un lieu d’une grande beauté et, à travers son expérience, nous prenons conscience des impacts des changements de l’industrie de la pêche au Canada depuis un siècle et de l’importance de la transmission du savoir-faire.

 

 

Équipe

Réalisé et produit par : Jessica C. et Hannah Lewis

Directeur photo : Mathieu Blackburn

Monteur : Jessica C.

Conception sonore : Hannah Lewis

Mixage sonore : Shelley Craig (ONF)

Musique : Roy Vucino

Prise de son : Mathieu Blackburn

Colorisation : Denis Pilon (ONF)

Réalisatrice

Jessica C.

Jessica C. a réalisé des vidéoclips pour les groupes montréalais Birds of paradise, Primitive hands et Jesuslesfilles, et des courts films expérimentaux. Elle a publié dans des revues d’ici et d’ailleurs (Le Sabord, Moebius, Les écrits, Séquences, Cafard hérétique, Bouts du monde, La Bonante). Elle travaille actuellement sur son documentaire Libre et écrit de la poésie. Elle fait partie du comité de programmation et du CA du Festival des films féministes de Montréal et s’implique à La poésie partout. Elle travaille à La Centrale galerie Powerhouse, un centre d'artistes féministe.

Hannah Lewis

Hannah est une artiste basée à Montréal qui travaille depuis une dizaine d'années en tant que musicienne dans le collectif d'art-punk Red Mass et le projet pop folk expérimental Birds of Paradise. Dans sa jeunesse, sa famille a fait le tour du monde avant de s’installer dans la ville arctique d'Iqaluit. Meshes of the Ocean est sa première incursion dans le monde du cinéma. Son intérêt pour le cinéma a été suscité par son travail sur des vidéoclips de musique et des bandes sonores pour la télévision. La préservation de la culture et le respect pour les histoires des aînés ont été une partie importante de sa jeunesse et ont continué de l’inspirer dans la réalisation de ce film.