SPEAK LOVE

80 min, Art et essai, Canada, 2019
RéalisationEmmanuel Tardif
ProductionKanif Productions
LangueFrançais/anglais avec sous-titres anglais/français
Description courteLiliane, une gamine orpheline, erre dans la ville avec sa caméra. À ses côtés une jeune femme, Maya.

Détails du film

Synopsis

Une jeune fille, Liliane, quitte une maison vide. Elle croise la route de Maya, à peine plus âgée. Elles se collent, se fuient, s’affrontent, s’adressent des déclarations enflammées… Les dialogues sont déstabilisants et énigmatiques, les plans sont ingénieux et le noir et blanc des images, majestueux. Un film de déambulation dans des lieux simples vus de manière totalement improbable, avec de la musique qui jaillit du décor et des portes qui s’ouvrent entre les arbres comme autant de fils narratifs. Une quête d’amour infinie. Un rêve éveillé à mi-chemin entre l’expérimentation poétique et le film d’art, pour les esprits aventureux.

 

Équipe

Réalisation : Emmanuel Tardif

Scénario : Emmanuel Tardif

Directeur photo : Benoit Jones-Vallée

Directrice artistique : Audrey Lorrain

Montage : Emmanuel Tardif

Conception et mixage sonore : François Lacasse

Musique : Julien Racine

Prise de son : Yecine Meliani

Conception visuelle : Alain Omer Duranceau

Comédiens : Milya Corbeil-Gauvreau, Léa Roy, Pier-Luc Funk

Production : Kanif Productions – Sandra-Dalhie Goyer

Mot du réalisateur

Speak Love a été conçu avec l’intention d’un premier geste de cinéma. Il traite d’un mouvement douloureux vers l’avenir, une perte de repères dans l’inévitable passage à l’âge adulte. Sa construction narrative aux relents rêveurs expose des personnages évanescents, des lieux sans trace, un monochrome impur, le tout capté par une caméra à la fois impatiente et contemplative. Speak Love est une œuvre qui passe avec zèle, et dont la poésie n’est pas toujours assimilable, mais c’est ainsi qu’il s’est voulu : un jaillissement d’enfances spontané, travaillé par l’influence des Bresson, Carné, Ophuls et autres. Le film est traversé d’hommages au cinéma français des années 40 et 50. Ainsi, la nécessité de rendre cette œuvre difficilement descriptible nous a habités durant plus de 3 ans, et nous sommes fiers d’offrir aujourd’hui une expérience exigeante, à la mesure de ceux qui aiment s’aventurer sans boussole.

Réalisateur

Emmanuel Tardif

Emmanuel Tardif aborde le cinéma comme un voyage abstrait et révélateur. Ayant enrichi sa compréhension de la production cinématographique à l’Université Concordia, il poursuit ses projets comme scénariste et réalisateur avec plusieurs courts-métrages et vidéoclips, dont Miami, et Danse Noire. Rapidement, il se lance dans l’écriture d’un premier long-métrage. Speak Love prend plusieurs années à s’écrire, se préparer et se financer. Le tournage s’entame finalement à l’été 2017, avec en main un mince budget autofinancé. Œuvrant aussi comme monteur sur la plupart de ses projets, il prend cette fonction et s’y attèle durant l’année 2018. Depuis, Emmanuel scénarise, réalise et produit son second film, Soumission, qui est actuellement en montage

 

Filmographie

 

Speak Love (80 min, 2019)